Photo Duchâble et Carré

Création

François-René Duchâble : piano (Maillot jaune)
Alain Carré : comédien et adaptation (Maillot à pois du meilleur grimpeur)

 « Dans l’orchestre de la vie, le vélo c’est la contrebasse. Difficile de l’oublier. » (Paul Fournel )

« Le cycliste en selle est un autre homme. Un jour, il se prend pour Schubert : Est-ce que je ne mérite pas une place sur la terre ? La divine solitude du cycliste est peuplée d’ombres que le soleil étire sur le grain des routes. Son vélo, sa petite reine, c’est l’école du vent.

Entendre Schubert, c’est faire un voyage avec lui. Nous sommes dans ses pas, nous le suivons dans sa course. Le plaisir de descendre une côte que vous avez mille fois descendue, c’est de freiner le moins possible, retarder les freinages, entrer le plus vite possible dans les virages, sortir en bonne ligne pour attaquer le suivants, tracer un dessin impeccable et lui donner le rythme d’une musique.

Un souffle – c’est le Temps !

Va, descends dignement, souffle !

Implacable, il s’enfuit, le doux, perpétuel compagnon dans le cours de la vie.

Il ne reviendra plus, il descend avec nous dans la tombe.

Le vélo est un engin génial qui permet à l’homme assis d’aller deux fois plus vite, d’impromptu en impromptu, et deux fois plus loin, par la seule force de ses muscles, que l’homme debout.

Le vélo en soi est une forme de moment musical… »

Si Schubert est le maillot jaune de cette création, ses poursuivants, au classement général, ne sont jamais loin ! Ecoutez ce qui dit de lui, sur la ligne d’arrivée, un certain Robert Schumann : « Schubert ? il trouve des accords pour traduire les idées et les sentiments les plus subtils, même pour les évènements et les conditions de l’existence ; les nuances de sa musique sont aussi diverses que celles de la pensée et de l’action humaines. »

Sur la scène : un pianocipède, un vélo de course original et…un piano !

Virtuosité et humour sont au programme de cette course haletante et unique dans l’histoire de l’Art !

PROGRAMME :

  • Moment musical en fa mineur F. Schubert
  • Schubert est mon nom… F. Grillparzer
  • Petite reine, ma reine… C. Laborde
  • Il love you all Madly C. Bolling
  • La bicyclette a résolu le problème… M. Leblanc
  • Vol du bourdon Rimsky Korsakov
  • Cueillette poétique J. Riol
  • Impromptu en sol bémol majeur op.90 n°3 F. Schubert
  • Sauvegarde des bicyclettes (1ère partie) A. Allais
  • Ballet des poussins dans leur coque M. Moussorgski
  • (extrait des Tableaux d’une exposition)
  • Sauvegarde des bicyclettes (fin) A. Allais
  • Etude op.25 n°9 en sol bémol majeur F. Chopin
  • La bicyclette E. de Perrodil
  • Feux Follets F. Liszt
  • ENTRACTE
  • La Passion considérée comme une course de côte (1ère partie) A. Jarry
  • Ich ruf zu dir J. S. Bach
  • La Passion considérée comme une course de côte (suite) A. Jarry
  • Le petit âne gris J. Ibert
  • La Passion considérée comme une course de côte (fin) A. Jarry
  • Où sont Christophe, vieux Gaulois… A. Blondin
  • + Sérénade de Franz Schubert dans la transcription de F. Liszt
  • Anquetil C. Laborde
  • Prélude op.28 n°16 F. Chopin
  • Merckx C. Laborde
  • Etude op.25 n°12 F. Chopin
  • Indurain C. Laborde
  • Danse espagnole n°3 en mi mineur E. Granados
  • Le vélo est une crêpe facile T. Mills
  • + Marche hongroise F. Schubert
  • Impromptu op.90 n°4 en la bémol F. Schubert