El Bacha Alix Laveau galerie

Né à Beyrouth en 1958, Abdel Rahman El Bacha interprète à dix ans en public le Concerto en ré mineur de Bach. Il étudie ensuite au Conservatoire de Paris, qu'il quitte en 1977 en remportant les quatre premiers prix. Sa victoire au concours Reine-Élisabeth de Bruxelles en 1978 marque le début d’une grande carrière internationale. Naturalisé français en 1981, il interprète l’intégralité des sonates de Beethoven à Berlin durant la saison 1993/94.    Sa notoriété tient notamment aux CD qu’il a enregistrés. Citons en particulier l’intégrale des œuvres pour piano de Chopin (Forlane), la première partie du Clavier bien tempéré de Bach (Triton), un CD avec des œuvres de Prokofiev et l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven, ces deux derniers enregistrements publiés chez Mirare étant réalisés sur un piano à queue de concert C. Bechstein D 282.  Abdel Rahman El Bacha, qui a déclaré dans une interview : « J'ai toujours aimé Bechstein pour son intériorité, sa voix douce et chantante», enseigne actuellement au collège Reine-Élisabeth de Bruxelles.

ElBacha GP110618 galerie
Photos © Gérard Proust und Alix Laveau

Brigitte FosseyNationalité : France
Né(e) à : Tourcoing , le 15/06/1946

Biographie :

Brigitte Fossey est une actrice française née le 15 juin 1946 à Tourcoing.

Brigitte FosseySa carrière débute alors qu'elle n'a que cinq ans, avec le rôle de Paulette dans le film Jeux interdits réalisé par René Clément. Le succès est tel qu'elle est même présentée à la reine Élisabeth II d'Angleterre.

Avec ses rôles dans les années 1970 (L'Ironie du sort, La Brigade, Les valseuses, Calmos, Les Fleurs du miel, Le Pays bleu, L'Homme qui aimait les femmes), elle fut l'une des grandes vedettes de sa génération.

En 1980, elle a un grand succès dans le rôle de Françoise Beretton, la douce mère de Sophie Marceau dans La Boum. Ce film est suivi par La Boum 2 en 1982.

Elle a joué dans de nombreuses pièces de théâtre et connu le succès à la télévision grâce à deux sagas importantes : Les Gens de Mogador et Le Château des oliviers, pour lequel elle obtint le 7 d'or de la meilleure actrice en 1994. Brigitte Fossey soutient les actions d'ATD Quart Monde contre la pauvreté. Elle a notamment participé a la réalisation d'un disque « Parole pour demain » en mai 2000

François René Duchâble 4Virtuose du clavier, vagabond dans l’âme, ce pianiste de renommée internationale encouragé en 1973 par Arthur Rubinstein à se lancer dans une carrière de soliste, s’est délivré des parcours obligés.

Trente années de concerts dans les temples de la musique lui ont valu la reconnaissance du public, celle de prestigieux chefs d’orchestre comme Karajan, Herreweghe, Sawallisch, Svetlanov, Janowski, Plasson, Dutoit, Casadessus, Lombard, Gardiner… et de nombreuses distinctions musicales pour les « Vingt-quatre Etudes » de Chopin, les « Douze Etudes Transcendantes » de Liszt, les Sonates de Beethoven, les concertos de Ravel, sans oublier la parution du DVD consacré aux cinq concertos de Beethoven qui lui valut à nouveau Les Victoires de la musique en 2004.

Aujourd’hui, le besoin capital de vivre libre lui offre de nouvelles perspectives en considérant davantage la musique comme un plaisir à partager. Le choix de ses partenaires, son goût irrésistible pour le plein air et son penchant pour l’insolite, l’amènent à jouer dans des lieux souvent inattendus où la musique s’intègre à l’environnement d’un glacier, d’une grotte, d’un lac ou d’une place de village…

Pour combler son imaginaire, il aime s’entourer de la magie des feux d’artifice (de Jean-Eric Ougier) – inventeur du « pyroconcert » ! – savourer sur scène la complicité de danseurs, d’acrobates, de jongleurs ou de sportifs d’un jour, désireux d’offrir à un public de tous horizons un spectacle de musique plutôt qu’un concert.

C’est ainsi qu’il forme avec Alain Carré, comédien, un duo incontournable : plus de 100 créations au répertoire: « Rimbaud, Vole
ur de feu » -« Histoire de ma vie » H. Berlioz – « Le Roman de Venise » Sand, Musset,.Chopin – « l’Apocalypse de Saint Jean » – « La Nuit Obscure » – « Voyage dans la Lune » -« Les Lettres de Mon Moulin » d’A.Daudet- « paroles et Musique » J.Prévert – « Ego Hugo », sur autant de musiques de Jean-Sébastien Bach à Maurice Ravel en passant par les grands compositeurs de l’âme romantique.

Le tournant de 2003

En 1998, au moment où je jouais les concertos de Beethoven au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, j’ai pris conscience que je voulais quitter la carrière de soliste international telle que je l’avais pratiquée jusque là. Je me suis alors donné 5 ans pour terminer mes engagements en cours, notamment l’enregistrement des concertos de Beethoven en DVD multimédia avec le chef John Nelson et l’Ensemble orchestral de Paris, à l’Opéra royal de Versailles.

alainc 01Alain CARRE

Comédien et Metteur en scène

Directeur artistique du Festival des Lumières à Montmorillon (France)
Directeur artistique du Festival de Théâtre AUTOUR DE MADAME DE STAËL au château de COPPET (Suisse)

C’est une invitation au voyage des mots, un espace unique entre poésie et théâtralité. Comédien-metteur en scène, ce troubadour du verbe réalise un parcours ambitieux: prouver que l’art de dire est aussi un art de scène. Deux cents prestations par an en Belgique, en Suisse, en France surtout, mais aussi en Allemagne, en Pologne, au Maroc, en Israël, au Brésil, en Espagne…
Homme de défis, il a relevé ceux de mettre en scène et d’interpréter La Chanson de Roland, Le Testament de François Villon, l’œuvre intégrale d’Arthur Rimbaud, Les Lettres à un Jeune Poète de R.M. Rilke, les chansons de Jacques Brel, Le Journal d’un génie de Salvador Dali, Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche, Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire…

Au théâtre, il met en scène Amélie Nothomb, Eric Emmanuel Schmitt, Pierre Corneille, Alfred Jarry, Marguerite Duras, Alfred de Musset, Joseph Vebret, Molière…

alainc 02La musique le fascine. Il l’intègre dans la plupart de ses spectacles. Ses rencontres avec Jean-Claude Malgoire, Gabriel Garrido, le Café Zimmermann (Pablo Valetti et Céline Frisch), les Paladins (Jérôme Corréas) le conduisent à la mise en scène d’opéras qu’il aborde avec passion. Il crée des spectacles où le texte se mêle à la musique avec les quatuors Ludwig, Manfred, Parisii, Psophos… En tant que récitant avec orchestre, il assure la création française d’Axion Esti de M. Theodorakis avec l’orchestre de la Suisse Romande. Il travaille sous la direction de John Nelson (Orchestre de Paris -Théâtre des Champs-Elysées), Charles Dutoit (Orchestre de la Suisse Romade et Orchestre de la Tonhalle de Zürich), Yan Pascal Tortelier (Orchestre de Paris – Théâtre des Champs-Elysées)…
Depuis deux ans, il partage régulièrement la scène avec Brigitte Fossey.

Mais un de ses plus grands frissons réside dans les spectacles inattendus qu’il monte avec le pianiste François-René Duchâble. Une soixantaine de créations à leur répertoire dont l’écriture est entièrement réalisée par ses soins !
Il publie « Jan Van de Driessche – peintre » (épuisé), participe à de nombreuses publications aux éditions Racines, Outre-Part,…

En tant que professeur, il a donné trente années de formation pour acteurs professionnels à Bruxelles, Mons, Liège, Annecy et Genève. Il a assuré la direction artistique du Théâtre Les Salons de Genève de 2010 à 2012. Actuellement, il se consacre exclusivement à ses tournées et à l’écriture (livret d’un opéra « Ainsi parlait Zarathoustra » ayant reçu le soutien de la Fondation Beaumarchais-SACD – Paris avec le compositeur Sophie Lacaze et une pièce de théâtre « La Poule de charme »).

Plus d'info : http://www.artmania-productions.com/?page_id=1033

Pierre Laurent Boucharlat 01Pierre-Laurent Boucharlat a joué son premier concerto avec orchestre à l’âge de 13 ans, et donné son premier récital à l’âge de 15 ans.
Après son Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, Pierre-Laurent Boucharlat est admis à l’unanimité en Troisième Cycle à Paris.
Lauréat de concours internationaux (Prix Spedidam, Prix Darius Milhaud), il est depuis lors invité à se produire dans de nombreux festivals, en France et à l’étranger.
En septembre 2000, son enregistrement « live » de l’intégrale des 24 Etudes de Frédéric Chopin, incorporé à la revue nationale Piano le Magazine, est unanimement salué par la critique.
On peut l’entendre régulièrement en récital, ou en tant que soliste, notamment avec l’Harmonie de la Garde Républicaine, l’Orchestre du CNSMD de Lyon, l’Orchestre symphonique de Briansk (Russie), l’Orchestre OSIDEM de Morelia (Mexique), l’Orchestre symphonique de Krasnoyarsk (Russie), l’Orchestre de chambre de Toulouse, l’Ensemble orchestral Artemus, l’Ensemble orchestral La Camerata du Rhône…

De même, il se produit dans le cadre de formations de musique de chambre, notamment l’Ensemble Prométhée, ensemble qu’il crée en 2005.

Il joue aux côtés de chefs d’orchestres reconnus tels Karl Richenbacher (Allemagne), Sébastien Billard, Andreas Fellner (Allemagne), Claudio Cohen (Brésil), Gilles Colliard (Suisse), Karine Locatelli, Eduardo Armbatsoumian (Arménie)… et aux côtés de partenaires renommés parmi lesquels Pascal Amoyel, Philippe Bernold, Emmanuelle Bertrand, David Bismuth, Nicolas Dautricourt, Vadim Tchijik, Cihat Askin, Konstantin Manaev, Emanuel Salvador, Florent Héau ou encore Hugo Ticciati.


Pierre Laurent Boucharlat 02En 2005, il est invité par le CNSMD de Lyon à fêter les 25 ans de la création du conservatoire en interprétant en public une Sonate de Beethoven mise en regard avec une œuvre contemporaine.

Ces dernières années, France Télévision (France 2 et France 3) ainsi que TLM, viennent filmer plusieurs de ses concerts.

Il est également invité à se produire plusieurs fois en direct sur France Musique, notamment en 2013, aux côtés d’Anne Roumanoff, dans le cadre de la « Journée Eric-Emmanuel Schmitt ».

Pierre-Laurent Boucharlat est directeur artistique du festival Musicales en Tricastin et également directeur artistique de la Saison de concerts et conférences de l’association Ecully Musical.

Il met ses talents aux services des étudiants du CNSMD de Lyon, en accompagnant notamment la classe de Direction de Chœurs du conservatoire, poste qu’il occupe depuis 2007.

Sa discographie comprend plusieurs autres CD dédiés à Beethoven (Sonates), Schumann et Moussorgski (Tableaux d’une Exposition), Liszt (comprenant la Sonate), ou encore « L’âme Slave » (enregistré en prise « live » avec la grande Mezzo-Soprano russe Elena Sommer).

L’enregistrement du Carnaval des Animaux, dans la version enregistrée par France Musique en 2013, est édité aux éditions Albin Michel.